Tourisme

L’Office de Tourisme de Noblat, créé en 1932, est passé de gestion associative à intercommunale le 1er avril 2009. Il s’agit d’une régie directe.

Échelon du tourisme le plus proche du terrain, il remplit plusieurs missions. On considère aujourd’hui la notion de service, rendu à l’habitant (déjà installé ou aspirant) comme au touriste ou encore au prestataire ou au porteur de projet, en collaboration avec les collectivités, institutionnels et les socio-professionnels du tourisme.

Si les missions d’accueil, d’information et de promotion – communication, devenues transversales dans les stratégies, représentent le socle principal de ses missions, ses actions se positionnent au cœur et en faveur du développement global d’un territoire. Les Offices de Tourisme sont multi-activités et développent ainsi des compétences annexes, en fonction des projets de territoire et des compétences en interne. C’est le cas de l’Office de Tourisme de Noblat.

>> Echelle territoriale administrative ou « de statut » : la Communauté de Communes de Noblat (12 communes)

>> Echelles territoriales de contractualisation et/ou de mutualisation :

  • Le territoire NOTT (Nouvelle Organisation Touristiques des Territoires – Appel à projet soutenu par la Région Nouvelle Aquitaine) « Destination Limoges » rassemblant les Ots et collectivités Porte Océane du Limousin, Limoges Métropole, Monts du Limousin et Noblat.
  • Le territoire NOTT « Lac de Vassivière, d’Aubusson à Saint-Léonard-de-Noblat » rassemblant les offices de tourisme et collectivités Lac de Vassivière, Portes de Vassivière, Creuse Grand Sud, Creuse Sud Ouest et Noblat.
  • Le territoire départemental de la Haute-Vienne, via la Société Publique Locale « Terre de Limousin », Comité Départemental du Tourisme créé sous cette forme juridique en 2021, et de laquelle l’ensemble des collectivités Haut-Viennoise sont actionnaires.

>> L’Office de Tourisme de Noblat c’est :

Un lieu d’accueil et de gestion de l’information :
– Conseils éclairés aux visiteurs et aux habitants (accueil physique, téléphonique et virtuel, groupes)
– Collecte, tri et hiérarchisation de l’information touristique et culturelle…
– Développement des outils de diffusion de l’information et de GRC (sites internet, réseaux sociaux, applications mobiles, systèmes d’information et de gestion de la donnée…)

– Observation

Une force de coordination et un développeur économique :
– Rôle d’apporteur d’affaire auprès de tous les acteurs touristiques
– Animation et accompagnement des professionnels et porteurs de projets (numérique, cadre légal, produits touristiques…)
– Structuration et qualification de l’offre (hébergements, sites de visites…)
– Animation autour des labels et reconnaissances (PBDF, UNESCO…)

Un garant de la promotion et de la valorisation du territoire
– Promotion et valorisation touristique de la destination (salons, éductours, presse et médias, documentations touristiques, lettres d’informations, e-mailing, campagnes de communication…)
– Stratégie numérique

– Conception/éditions des brochures touristiques (hébergements, guides pratiques, magazines de destination, cartes touristiques…)

Une cellule d’ingénierie pour le compte de la CCN
– Gestion et mise en place de projets (contractualisation, visites, signalétique, formation et gestion interne…)
– Définition et mise en œuvre opérationnelle de la stratégie de développement touristique territoriale (gouvernance, diagnostics, actions de développement…)
– Gestion de collecte de la Taxe de Séjour

 

Quelques chiffres :

  • 8 ETP
  • 1 Bureau d’Information Touristique à Saint-Léonard de Noblat
  • 305 jours et 1728 heures d’ouverture par an
  • 11 000 visiteurs guichet en 2019, 8500 en 2020 et 2021 (COVID).
  • 50% des demandes initiales concernent les visites et le patrimoine et 30% les événements festifs.
  • 85% de visiteurs français – 15% de visiteurs étrangers
  • 15 870 géocacheurs en 2019, 9500 et 9600 en 2020 et 2021 (COVID)
  • 55 groupes en 2019 (1065 pers.) soit 23 110€ de retombées économiques directes (96 visites chez 12 partenaires) – Année normale
  • Top 6 des destinations Haut-Viennoises

16 400€ de taxe de séjour en 2021