Aqua’Noblat

Dès la création de la Communauté de Communes de Noblat, l’ensemble des élus a souhaité un portage intercommunal de ce nouveau projet d’équipement aquatique couvert. Celui-ci constitue donc le projet phare du territoire.

Les raisons de ce projet étaient :

  • Répondre à un manque d’équipement aquatique, mis en lumière dans une étude de la DRDJS, sur cette partie de la région
  • Rendre à nouveau possible l’apprentissage scolaire de la natation
  • Redonner aux habitants du secteur, à la recherche d’équipement de service, un espace aquatique, sportif et ludique, de qualité
  • Permettre aux associations, notamment sportive, d’utiliser une piscine couverte pour l’entraînement et l’organisation de compétitions
  • Créer un équipement présentant les nouvelles techniques pour l’accès aux personnes handicapées
  • Retenir les touristes, de passage sur le territoire, durant de mauvaises conditions climatiques
  • Intégrer cet équipement dans son environnement grâce, notamment, à la mise en œuvre d’une démarche « Haute Qualité Environnementale (HQE) »

La Haute Qualité Environnementale (HQE) est l’aptitude du ou des bâtiments à satisfaire 3 exigences :

  • Maîtriser les impacts du ou des bâtiments sur l’environnement extérieur,
  • Créer un environnement confortable et sain pour ses utilisateurs,
  • Préserver les ressources naturelles en optimisant leur usage.

Le référentiel « Haute Qualité Environnementale (HQE) » porte sur 14 cibles à classer dans 3 niveaux d’exigence : Très performant / Performant / Base.

Pour l’Espace Aqua’Noblat, il a été décidé de traiter les cibles suivantes au niveau « Très performant » :

  • Gestion de l’énergie,
  • Gestion de l’entretien et de la maintenance,
  • Confort hygrothermique pour les usagers,
  • Confort olfactif pour les usagers,

Dès l’année 2005, la Communauté de Communes de Noblat a lancé une étude de faisabilité, qui a été réalisée par la société IPK Conseil.

En 2006, sur la base des résultats de cette, un concours de maîtrise d’œuvre européen a permis de sélectionner le cabinet BVL architecture, à Limoges, pour concevoir, et suivre la construction, de cet équipement.

Le permis de construire a été obtenu en novembre 2007 et, suite à un appel d’offres européen, le Conseil Communautaire a autorisé Monsieur le Président à signer l’ensemble des marchés de travaux le 31 janvier 2008.

Le début des travaux est intervenu au cours du mois de mars 2008 et la réception du chantier s’est déroulée au mois d’octobre pour une ouverture le même mois.

Pour cette réalisation, la Communauté de Communes de Noblat a été subventionnée par l’Europe, l’État, le Conseil Régional du Limousin et le Département de la Haute-Vienne. Elle a également été accompagnée, financièrement par les communes de Champnétery, du Châtenet en Dognon, d’Eybouleuf, de La Geneytouse, de Royères, de Saint-Denis des Murs, de Saint-Léonard de Noblat, de Saint-Martin Terressus et de Sauviat sur Vige.

Dans un second temps, les élus de la Communauté de Communes de Noblat ont souhaité continuer le développement de l’équipement par l’ajout d’un bassin extérieur ludique.

Pour cette nouvelle réalisation, la Communauté de Communes de Noblat a été subventionnée par l’État, le Conseil Régional du Limousin et le Département de la Haute-Vienne.